C’est la fin du printemps, le début des grosses chaleurs. Vous avez planté des radis, de la roquette, des navets, des choux et vous constatez que leurs feuilles sont criblées de petits trous. En y regardant de plus près, vous voyez de petits coléoptères noirs et brillants qui sautent lorsque vous approchez. Vous avez affaire à des altises noires des crucifères.

Altises dévorant une inflorescence de chou brocoli
Altises dévorant une inflorescence de chou brocoli

Qu’est-ce que les altises ?

Les altises sont des coléoptères de quelques millimètres de long. Il en existe diverses variétés qui affectionnent des plantes différentes, mais celles qui nous intéressent ici sont les altises du chou. Elles sont noires, brillantes et se déplacent en volant ou en sautant. Les altises hibernent sous terre ou sous le paillis et se manifestent dès les premiers beaux jours en avril / mai. Les adultes vont pondre au pied des plantes qu’elles affectionnent. Les larves naissent ensuite au début de l’été et vont commencer à déguster leurs mets favoris : les crucifères.

Au menu des altises

Les altises attaquent toutes les plantes de la famille du chou qu’elles repèrent à leur odeur. Mais elles font des dégâts différents suivants le type de plante attaqué. Voici ce que nous avons observé en 2020.

Plantes complètement détruites

  • Chou pak choï
  • Chou brocoli (inflorescences détruites)
  • Roquette cultivée

Pour les variétés les plus sensibles, comme les choux pak choï nous avons abandonné la culture de printemps. Nous les semons en intérieur l’été de façon à en avoir en hiver. Le problème est qu’ils sont également sensibles au froid !

Chou détruit par les altises
Chou détruit par les altises

Dégâts importants

  • Radis
  • Navets
  • Chou cabus
  • Chou Mizuna
  • Chou Pe Tsaï

Dégâts mineurs

  • Chou de Bruxelles
  • Chou kale
  • Chou Daubenton
  • Cresson de jardin
  • Moutarde de Chine

Moyens de lutte

Rotation des cultures

Ne pas replanter de crucifères deux saisons de suite sur la même planche.
Efficacité : Je doute que ça ne fonctionne chez nous car les altises se déplacent sur les planches qui contiennent des crucifères. De plus, nous mélangeons souvent les cultures, donc les rotations sont plus difficiles à faire.

Sarclage

Biner et sarcler pour détruire les pontes successives, voire de maintenir une humidité constante avec un paillage (elles ont horreur de ça)
Efficacité : A tester. Difficile à mettre en œuvre quand on sème serré !

Feuilles de plantes odorantes

Mettre des feuilles de menthe, mélisse ou absinthe au pied des plants de chou pour désorienter ou faire fuir les altises
Efficacité : Peu probant. En été, les feuilles sèchent et perdent leur odeur. Elles ne semblent pas désorienter les altises longtemps.

Arrosage des feuilles

Arroser les feuilles des crucifères pour faire fuir les altises qui détestent l’humidité.
Efficacité : L’arrosage fait effectivement sauter les altises des feuilles où elles sont installées. Mais elles reviennent rapidement dès que c’est sec ! Le temps pluvieux et / ou un froid prolongé en viennent à bout.

Terre de diatomée

La terre de diatomée est un insecticide naturel utilisé contre les puces, les poux (notamment dans les poulaillers). Il s’agit d’une poudre de silice très fine qui a un effet très abrasif sur la plupart des insectes rampants et les tue. On sur les feuilles touchées ainsi que sur le sol pour tuer les altises qui pondraient.
Efficacité : Cause ponctuellement une forte diminution du nombre d’altises sur les feuilles. Ne fonctionne que par temps sec. Semble moins efficace sur un sol paillé.

Adhésifs jaunes

Ces cartons adhésifs sont suspendus au-dessus des plantes touchées. Les insectes sont attirés par la couleur et viennent s’y coller.
Efficacité : les altises aiment beaucoup la couleur de ces feuilles et s’y collent par dizaines dès leur mise en place. Mais elles sont peu sélectives car la couleur jaune attire également d’autres insectes : syrphes et abeilles en particulier.

Adhésif jaune
Adhésif jaune

Bacs orange remplis d’eau

Les altises aiment aussi la couleur orange, mais elles ne savent pas nager. En plaçant ces bacs sous les feuilles des choux touchés, elles auront tendance à y tomber et se noieront. On peut aussi secouer les feuilles touchées au dessus de bac pour les faire tomber.
Efficacité : peut causer une diminution importante du nombre d’insectes, mais ne fonctionnera pas sur les petites plantes.

Bac orange : piscine à altises
Bac orange : piscine à altises

Prédateurs

Installer des nichoirs à mésanges et créer une mare pour la ponte de grenouilles et crapauds à proximité des planches de culture.
Efficacité : probablement efficace sur le long terme et sur des pullulations modérées.

Purins

Pulvériser du purin de tanaisie ou d’absinthe sur les insectes se dorant au soleil sur les feuilles les plus atteintes.
Efficacité : bonne pour le purin de tanaisie. J’ai semé et planté tanaisie et absinthe au jardin pour pouvoir produire le purin sans avoir à aller en cueillir à l’extérieur.

Conclusion

Avec les printemps secs comme celui de 2020, les altises sont de plus en plus nombreuses. Lors de pullulations importantes, il faudra utiliser plusieurs des méthodes décrites ci-dessus, la plus efficace restant le filet, s’il est installé au bon moment.

L’autre solution que nous appliquons est de ne cultiver des choux (classiques ou asiatiques) qu’en hiver. En faisant les semis en intérieur et en installant les plants une fois qu’ils sont assez grands et sous un filet, ils ont une bonne chance de survie. Reste le problème des cultures qu’on voudra quand même avoir au printemps et en été : radis, navets, roquette. Mais elles attirent moins ces petits insectes.