Hortus edulis
Quelque part
dans le sud de l'Aisne

Un jardin prometteur

Pendant plus de 6 mois, nous avons cherché une maison avec un grand terrain. Notre but était d'y créer un potager en permaculture et un jardin forêt plus sauvage et nécessitant peu d'entretien.

Le terrain que nous avons trouvé fait 3500 m².
C'était un jardin d'agrément avec de grands espaces de pelouse soigneusement entretenus. En dehors des arbres fruitiers et de quelques aromatiques, il produisait surtout des tontes de gazon et des tailles de thuyas.

C'était un jardin bien tenu et propre. Trop propre.

Un jardin propre est impropre à la vie

2018
Recherche
Nous commençons à nous mettre en quête de la propriété de nos rêves.

2019
Emménagement
Nous achetons la propriété à l’été 2019 et débutons les transformations à l’automne.

2021
L'aventure continue
Nous poursuivons la plantation d’arbres, arbustes et massifs de vivaces, ainsi que les expérimentations au potager.

Transformation radicale

Depuis notre arrivée, nous avons :

  • créé des planches de culture et semé toutes sortes de légumes bizarres
  • planté des arbres, des arbustes, des vivaces organisés en guilde
  • créé des micro milieux pour favoriser la biodiversité
  • recyclé systématiquement toute la matière organique disponible... y compris celle que nous ont donné les voisins.

Ce n'est pas encore un jardungle ou un jardin punk en bonne et due forme, mais c'est en bonne voie !

de planches de culture créées
Arbres et arbustes plantés
+ vivaces mises en terre
h de broyage de branchages

Les récoltes

Même si nous avons eu des déconvenues et pas mal de galères, nous avons quasiment été autosuffisants en fruits et légumes dès l'été de la première année.
Les fruitiers plantés ont grandi, nos techniques s'améliorent, notre sol s'aggrade et les résultats devraient encore progresser.